Close

Référencement Bing : la liste officielle des facteurs SEO à optimiser

Bing présente les facteurs qu’il prend en compte pour classer les contenus dans ses résultats de recherche.

Bing a mis à jour ses guidelines à destination des webmasters. © chrisdorney – stock.adobe.com

Bing, le moteur de recherche de Microsoft, vient de mettre à jour ses guidelines à destination des webmasters. Ce document web, qui a été publié pour le première fois en 2012, contient une nouvelle section, qui devrait particulièrement intéresser les experts du référencement : elle explique la manière dont Bing trouve les pages des sites, comment il les comprend et la façon dont il classe ensuite le contenu dans les résultats de son moteur de recherche. Une dernière partie met en lumière les abus et les pratiques interdites par Bing sur son moteur.

Le respect de ces consignes aidera votre site à être indexé par Bing et vous aidera à l’optimiser pour augmenter ses chances de classement pour les requêtes pertinentes dans les résultats de recherche de Bing, explique le moteur dans ses guidelines.

Les principaux facteurs SEO de Bing

La version mise à jour des Bing Webmaster Guidelines précise la manière dont le moteur prend en compte certains critères pour classer les contenus dans son index de recherche. Ces facteurs sont listés par ordre d’importance générale, souligne Bing, mais leur importance peur varier en fonction des recherches des internautes.

La pertinence des contenus

Pour Bing, le critère de pertinence fait référence à la correspondance du contenu de la page de destination avec l’intention de l’internaute qui saisit une requête de recherche. Certains termes doivent être présents directement sur la page :

  • ceux liés au sujet développé sur la page,
  • ceux utilisés dans les liens renvoyant vers la page.

Le moteur de recherche précise également qu’il prend en considération les éléments de sémantique de la page, comme les synonymes et les abréviations. Même si ces derniers peuvent ne pas avoir de correspondance exacte avec les termes de la requête, ils peuvent avoir la même signification.

La qualité et la crédibilité du contenu

Bing évalue le contenu de la page, la réputation de l’auteur ou du site, le niveau du discours, mais aussi l’exhaustivité du contenu et la transparence de la paternité.

Par exemple, un article avec des citations et des références à des sources de données est considéré comme de meilleure qualité qu’un article qui n’explique pas ou ne cite pas ses sources, précise le moteur.

Bing prévient qu’il pourra rétrograder un contenu comprenant des injures, des déclarations offensantes ou qui utilisent un langage désobligeant.

L’engagement des utilisateurs

Ce critère de classement vise à déterminer la manière dont les utilisateurs interagissent avec les résultats de recherche. Il repose sur différents points :

  • les utilisateurs ont-ils cliqué pour rechercher les résultats d’une requête donnée et, si c’est le cas, quels en sont les résultats ?
  • les utilisateurs ont-ils consacré du temps à ces résultats de recherche sur lesquels ils ont cliqué ou sont-ils revenus rapidement dans Bing ?
  • l’utilisateur a-t-il ajusté ou reformulé sa requête ?

Il est possible de trouver des informations sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec les pages web dans le tableau de bord Bing Webmaster Tools.

La fraîcheur du contenu

De manière générale, Bing va préférer un contenu « frais », issu d’un site qui fournit régulièrement des informations mises à jour.

La localisation du contenu

Dans ses résultats de classement, Bing indique qu’il prend aussi en compte différents critères de géolocalisation :

  • le lieu où se trouve l’utilisateur : son pays, sa ville,
  • le lieu où la page est hébergée,
  • la langue utilisée sur la page,
  • l’emplacement des autres visiteurs de la page.

Le temps de chargement de la page

De la même manière que Google, Bing favorise les pages qui chargent plus rapidement leur contenu, car celles-ci offrent une meilleure expérience utilisateur.

Les temps de chargement des pages peuvent conduire un visiteur à quitter votre site web, potentiellement avant même que le contenu ne soit chargé, pour chercher des informations ailleurs. Bing peut considérer cela comme une mauvaise expérience utilisateur et un résultat de recherche insatisfaisant. Des chargements de page plus rapides sont toujours meilleurs, mais les webmasters doivent équilibrer la vitesse de chargement de la page avec une expérience utilisateur positive et utile, ajoute le moteur de recherche.

Les critères de classement négatifs pour Bing

Dans ses guidelines, Bing a mis à jour sa section concernant les abus et les pratiques à éviter, avec un plus grand nombre de recommandations à destination des webmasters.

4  nouveaux facteurs négatifs ont ainsi été ajoutés :

  • le contenu scrapé ou dupliqué : le scraping ou la copie de contenu provenant d’autres sites web n’apporte aucune valeur ajoutée aux utilisateurs et peut être considéré comme une violation des droits d’auteur,
  • le contenu généré automatiquement : Bing identifie ici le contenu généré via un processus informatique automatisé, une application ou un autre mécanisme sans l’intervention active d’un être humain,
  • les programmes d’affiliation sans valeur suffisante : les sites d’affiliation qui n’ajoutent pas de valeur au-delà du lien vers les produits peuvent être rétrogradés ou radiés,
  • le comportement malveillant : qu’il soit fait intentionnellement ou à la suite d’un piratage de site, un comportement malveillant peut entraîner une rétrogradation ou une radiation de la part de Bing.

Le moteur de recherche de Microsoft prévient aussi : « veuillez noter qu’il n’est pas possible pour les sites d’améliorer leur classement algorithmique en fournissant une rémunération à Bing. Au lieu de cela, les sites web peuvent choisir de faire de la publicité sur Bing via Microsoft Advertising ». Bing assure aussi dans ses guidelines qu’il ne donne pas la priorité aux produits et services de Microsoft dans ses résultats de recherche.

Recevez par email toute l’actualité du digital