Close

Microsoft force à utiliser le navigateur Edge sur Windows 10

Microsoft profite de la dernière mise à jour Windows 10 pour forcer les utilisateurs à adopter le nouveau navigateur Edge.

Les utilisateurs sont fortement incités par Microsoft à utiliser Edge. © Compte Twitter TaranVH.

L’installation forcée du nouveau Microsoft Edge

Après avoir installé la dernière mise à jour Windows 10, les utilisateurs sont très surpris au redémarrage de leur PC de voir apparaître le nouveau navigateur de Microsoft, qui se lance immédiatement sur leur bureau.

Microsoft semble avoir profité de la mise à jour de Windows 10 pour inciter un peu trop fortement les utilisateurs à choisir son navigateur Chromium Edge, concurrent de Chrome, Safari ou encore Firefox.

La première fenêtre qui s’affiche propose de commencer à utiliser le service mais ne laisse même pas le choix aux utilisateurs de quitter la fenêtre, comme le fait remarquer cet utilisateur :

Des actions mal perçues par les utilisateurs

Microsoft épingle l’icône d’Edge dans la barre des tâches et sur le bureau, avec des notifications qui apparaissent de type : « utilisez le navigateur recommandé par Microsoft pour revenir sur le web ». Si le navigateur par défaut n’est pas Edge, il sera recommandé à l’utilisateur de changer et d’utiliser plutôt le navigateur de Microsoft.

En forçant les utilisateurs à choisir Edge comme navigateur principal, Microsoft provoque la colère des utilisateurs qui ont le sentiment que toutes ces actions ont été faites sans leur autorisation. De plus, une fois installé, le nouveau navigateur ne pourrait plus être désinstallé.

Selon The Verge, Microsoft pourrait justifier ces actions en expliquant que le nouveau Edge remplace l’ancien Edge déjà fourni avec Windows 10, et que la firme souhaiterait proposer une meilleure version plus sécurisée de son navigateur.

Recevez par email toute l’actualité du digital